Quelles sont les meilleures essences de bois pour le chauffage ?

Lionel Richard

Chauffage et climatisation
meilleures essences de bois pour le chauffage

Bien que le chauffage à bois soit le moins utilisé en France, il peut toutefois proposer un bon rendement. En revanche, pour faire des économies et profiter d’une chaleur agréable et constante, il est très important de bien choisir les essences de bois pour le chauffage.

Quel type de bois choisir pour son appareil de chauffage ?

Si vous cherchez du bois de chauffage qui dure longtemps, il serait alors conseillé d’opter pour les feuillus durs que l’on retrouve dans les Chênes, les hêtres et les frênes. Très dense, leur combustion est assez lente et ils peuvent à la fois être compatibles avec un poêle à bois et une cheminée. Pouvant être utilisée la nuit, l’essence de bois composée de feuillus a toutefois un gros inconvénient. En effet, ce qui est vraiment très pénible avec ce type de bois, c’est qu’il est très difficile de l’allumer.

Outre ce type de bois, il y a également les feuillus tendres. Très facile à allumer, leur pouvoir calorifique est toutefois relativement bas par rapport aux feuillus durs. Adaptés pour alimenter votre poêle à bois dans la journée, vous pouvez également vous en servir comme combustible pour allumer des feuillus durs.

A lire :   Quels sont les inconvénients de l’utilisation d’une pompe à chaleur ?

Comme alternative aux feuillus, vous avez la possibilité d’opter pour des bois résineux. Grâce à sa forte teneur en résine, cette essence de bois est très facile à allumer. En revanche, son pouvoir calorifique est relativement bas. D’ailleurs, on utilise ce type de bois de chauffage pour chauffer une pièce très rapidement. Par ailleurs, lorsqu’on parvient à atteindre la température voulue et que l’on voudrait alimenter de nouveau le poêle, on peut utiliser des feuillus.

Choisir les essences de bois suivant leur pouvoir calorifique

Si on se réfère au pouvoir calorifique des bois de chauffage, ce sont les chênes, les hêtres et les frênes qui sont les plus performants. Pouvant proposer un pouvoir calorifique de 2 000 kWh par m3, les feuillus tendres comme le châtaignier, l’acacia et les fruitiers n’en disposent que 1 500 à 1 700 kWh par m3. En outre, pour les résineux, leur pouvoir calorifique est d’environ 600 kWh par m3 tout au plus. Outre ce critère, pour bien choisir un bois de chauffage, n’oubliez pas également de vous référer au taux d’humidité. Très important, si le bois est assez humide, non seulement il produira plus de cendre, mais son rendement serait également moindre bien que son pouvoir calorifique soit élevé.

A lire :   Où placer son radiateur dans chaque pièce pour un meilleur chauffage ?

 

 

Laisser un commentaire