Pompe à chaleur Air-Eau, Air-Air ou Géothermique ? Laquelle est la plus adaptée à ma situation ?

Lionel Richard

Chauffage et climatisation
Pompe à chaleur Air-Eau, Air-Air ou Géothermique

Grâce à son Coefficient de Performance (COP), l’électricité consommée par une pompe à chaleur peut être largement en dessous de l’énergie qu’elle produit. Toutefois, malgré cet énorme avantage, il est très important de choisir le modèle de PAC le mieux adapté (Air-Eau, Air-Air ou Géothermique) et de prendre en compte certains critères avant d’installer une PAC dans son logement.

Les différents types de pompes à chaleur à connaître

Sur le marché, il existe actuellement trois types de pompes à chaleur. Bien qu’ils se basent sur les mêmes principes de fonctionnement, ils présentent quelques différences :

  • Pompe à chaleur Air-Air : composée d’une unité extérieure, elle capte les calories dans l’air pour les convertir en énergie. Ensuite, les énergies produites alimentent le système de chauffage du logement concerné.
  • Pompe à chaleur Air-Eau : fonctionnant de la même manière qu’une PAC Air-Air, la particularité d’une PAC Air-Eau est qu’elle peut produire de l’eau chaude avec une température pouvant dépasser les 50°C, en plus de chauffer les radiateurs ou le plancher chauffant.
  • Pompe à chaleur Géothermique : dotée d’une installation enterrée, ce type de pompe utilise principalement l’énergie thermique du sol pour alimenter le système de chauffage d’un logement.
A lire :   Comment régler sa chaudière à gaz pour économiser de l’énergie ?

Les critères de choix d’une pompe à chaleur

Le choix d’une pompe à chaleur ne s’improvise pas du tout. Avant d’effectuer votre achat, il faut définir la puissance qui peut s’adapter à votre situation. Pour ce faire, il faut d’abord se référer à la surface totale à chauffer, ainsi qu’au type de logement et à sa performance énergétique (déperdition de chaleur, isolation, etc.). A titre d’exemple, pour un logement de 150 m2, il faudrait au minimum une PAC dotée d’une puissance de 10 kW pour un chauffage efficace en hiver.

Le type de pompe à chaleur qui peut correspondre à vos besoins

Outre la puissance, et bien qu’une pompe à chaleur puisse continuer de fonctionner même avec une température négative, le choix du modèle peut dépendre de votre localisation. Si vous vivez dans une région où il peut facilement faire -10 à 20°C pendant l’hiver, il est alors conseillé d’opter pour une PAC Air-Air ou une PAC Air-Eau à chaleur aérothermique. En revanche, si vous n’habitez pas dans une zone à climat tempéré, il n’est pas recommandé d’installer une PAC géothermique.

A lire :   Comment chauffer une maison passive ?

 

Laisser un commentaire