L’isolant en verre cellulaire : quels sont les avantages et inconvénients ?

Lionel Richard

Isolation
isolant en verre cellulaire

Une habitation bien isolée consomme très peu d’énergie, car il y a moins de déperditions de chaleur. En plus d’une meilleure performance thermique, un isolant peut également réduire la pollution sonore. Actuellement, parmi les nouveaux types d’isolants proposés sur le marché, celui en verre cellulaire reste le plus populaire. Toutefois, même s’il propose de nombreux avantages, il a également quelques inconvénients.

Les choses à savoir sur le verre cellulaire

Développé assez récemment, l’isolant en verre cellulaire se compose à peu près de 60 % de matières minérales (feldspath, sulfate de sodium, fer, manganèse…). Lors de la fusion des matières qui composent le verre cellulaire, le CO2 que cela dégage permet la formation de microbulle d’air. Une fois moulu et refroidi, avec ce procédé, on obtient ensuite du verre cellulaire.

Grâce à ces cellules de gaz inertes, ce type d’isolant peut tout à fait réduire de manière considérable la déperdition de chaleur dans une habitation. En plus de cela, comme il est proposé sous forme de panneaux ou de blocs, il peut tout à fait isoler presque toutes les parties de la maison surtout la toiture. Par ailleurs, son autre particularité, c’est qu’il peut tout à fait convenir avec une pièce humide comme la salle de bain et les sanitaires.

A lire :   Réduisez votre consommation d’énergie en isolant vos combles !

Les avantages de l’isolant en verre cellulaire

En installant un isolant en verre cellulaire dans votre maison, vous pouvez profiter de nombreux avantages :

  • Meilleure isolation thermique: contrairement à d’autres matières, en plus de réduire votre consommation en énergie, le verre cellulaire peut vous proposer un meilleur confort thermique. En effet, tout comme la Mousse polyuréthane projetée, il capte progressivement la chaleur et la diffuse de manière assez lente.
  • Insolant ininflammable: classé dans la catégorie A1, le verre cellulaire est entièrement invulnérable au feu. À cet effet, en plus d’isoler votre habitation, il la protège également contre un incendie.
  • Isolant léger et résistant: en moyenne, ce type d’isolant peut avoir une durée de vie de 50 ans. De plus, comme il n’absorbe pas l’humidité, il n’y a aucun risque qu’il se dilate.

Isolant en verre cellulaire : Ses éventuels inconvénients

En plus de sa rigidité, l’autre point faible du verre cellulaire est l’odeur nauséabonde qu’il dégage. Par ailleurs, il ne faut pas oublier de noter qu’un isolant en verre cellulaire est également plus onéreux par rapport à d’autres matières.

A lire :   Est-il possible d’aménager des combles perdus soi-même ?

Laisser un commentaire